Assises de la mobilité : retour sur l’atelier d’Acigné organisé le 7 novembre 2017

 
 
Assises de la mobilité : retour sur l’atelier d’Acigné organisé le 7 novembre 2017

Organisé à Acigné, le second des trois ateliers territoriaux organisés en Bretagne a été ouvert par Christophe Mirmand, Préfet de la région Bretagne, Préfet d’Ille-et-Vilaine. Il a permis de se pencher sur les besoins de deux territoires proches mais différents : celui de la métropole rennaise, très connectée aux grands axes de communication, et concernée par les enjeux de circulation urbaine et de desserte du péri-urbain, et celui du Pays de Fougères, territoire plus rural, plus à l’écart des grands axes de circulation, et situé à 45 minutes de Rennes.

Après un exposé des enjeux de mobilité pour la Bretagne par Guy Baudelle, universitaire rennais, le temps de l’atelier a été principalement dédié à des travaux en petits groupes auxquels ont participé une soixantaine de personnes, habitants des secteurs de Rennes et Fougères, représentants d’associations, d’employeurs, d’usagers.

Les échanges ont été particulièrement riches et ont mis lumière quelques grandes attentes :

  • un fort besoin de solidarité pour permettre l’accès au transport par tous et partout : amplifier les offres, accompagner les publics les plus en difficulté dans leur pratique, généraliser l’adaptation des tarifs aux revenus ou aux situations familiales (par exemple sur le train), question de la desserte ferroviaire inexistante de Fougères...
  • une nécessité de savoir saisir toutes les innovations pour mieux se déplacer : donner de la place aux expérimentations, s’emparer et généraliser les usages du numérique (à condition aussi de traiter les zones blanches de téléphonie), changer d’échelle dans le partage des véhicules…
  • une grande attente en termes de citoyenneté et d’éducation : pour changer de modèle, apprendre dès le premier âge, puis toute la vie, à partager la rue, percevoir les enjeux de nos déplacements…
  • un besoin de simplifier la vie des usagers : unification de la billetique et de l’information, carte multimodale des réseaux, amélioration notable du réseau cyclable, des conditions de sécurité tous modes...

Quelques propositions spécifiques prises au hasard des discussions : créer une carte multimodale des déplacements prépayée et plafonnée quel que soit le nombre de déplacements, élaboration d’un code de la mobilité, gratuité des transports collectifs pour les covoitureurs, intégrer les deux roues dans les outils de détection des véhicules, redévelopper le commerce ambulant….