Brèves

Patrick Strzoda à la rencontre des représentantes du Groupe « Agriculture au Féminin »

 
Patrick Strzoda à la rencontre des représentantes du Groupe « Agriculture au Féminin »

Lundi 27 juillet 2015, Patrick Strzoda est allé à la rencontre des représentantes du Groupe « Agriculture au Féminin » sur l’exploitation de Nathalie et Philippe MARCHAND à Noyal sur Vilaine.

Patrick Strzoda, Préfet de la région Bretagne, accompagné de Marielle Muret Baudoin, Maire de Noyal sur Vilaine et de Marcel Denieul, Président de la Chambre d’Agriculture 35, a visité les installations de l’exploitation porcine de Nathalie Marchand et de son conjoint en présence d’une vingtaine de femmes, représentant le groupe « Agriculture au féminin » sur les quatre départements bretons.

Les présidentes départementales du groupe ont présenté quelques actions illustrant l’engagement et la capacité d’innovation des agricultrices pour garantir leur place dans le monde agricole.

Le groupe « Agriculture au Féminin » Bretagne est constitué d’agricultrices issues des groupes de développement agricole, du syndicalisme, de la coopération, de la formation, de la MSA et pour la plupart élues des conseils d’administration des Chambres d’Agriculture de Bretagne.

Leurs priorités :

  • la diffusion de la culture de l’égalité entre les femmes et les hommes,
  • l’accompagnement, la formation et l’acquisition de compétences,
  • l’engagement et la prise de responsabilités.

Les agricultrices  ont souligné que le travail mené depuis plus de 10 ans, grâce notamment à l’appui du Fonds social européen (FSE), leur a permis de bénéficier d’actions de formation, de journées d’échanges et de mises en réseau avec l’appui des conseillères des chambres d’agricultures en charge de l’animation des groupes.

Le programme pour la période 2015/2016 se décline dans chaque département autour d’actions visant à promouvoir la mixité des métiers et l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités dans les organismes professionnels.

Les agricultrices ont exprimé leur crainte de voir disparaître les femmes des exploitations, la crise actuelle fragilisant la place des femmes en agriculture. Le nombre des actives en agriculture accuse une baisse continue, les femmes quittant les exploitations pour des emplois salariés.

Patrick Strzoda  a salué l’énergie et les initiatives mises en œuvre par les agricultrices ainsi que l’importance et l’enjeu sociétal que constitue le maintien des femmes en agriculture. Il a rappelé le rôle et l’appui de l’État dans l’accompagnement dans la prise de responsabilités, dans l’articulation des temps de vie, dans l’acquisition de compétences à la fois techniques et humaines et dans l’attractivité des métiers en agriculture.

Patrick Strzoda a rappelé que conformément à la loi du 4 août 2014, les femmes devront représenter au moins 30 % des élus aux prochaines élections dans les organisations professionnelles agricoles et à ce titre, souligné l’importance des actions engagées par le groupe «  agriculture au féminin » pour accompagner et soutenir les femmes face à ces échéances.

Capture

©DRDFE Bretagne

 
 

A lire également :