Brèves

Conférence régionale agricole en Bretagne du 23 juillet sur le plan gouvernemental de soutien à l’élevage

 
Conférence régionale agricole en Bretagne sur le plan gouvernemental de soutien à l’élevage

SRCI

La conférence agricole sur le plan gouvernemental de soutien à l’ élevage français s’est tenue sous la co-présidence de Patrick Strzoda, Préfet de Région et Laurence Fortin, Présidente de la commission économie du Conseil régional de Bretagne.

La conférence agricole sur le plan gouvernemental de soutien à l’ élevage français s’est tenue ce matin à Rennes sous la co-présidence de Patrick Strzoda, Préfet de Région et Laurence Fortin, Présidente de la commission économie du Conseil régional de Bretagne en présence des acteurs bretons du monde agricole . Les quatre Conseils départementaux ainsi que les préfets de départements ou leurs représentants étaient présents à cette réunion qui a permis de recueillir les réactions du monde agricole sur les 24 mesures du plan.
 Le préfet de région a synthétisé en deux mots clefs les échanges : reconnaissance et compétitivité :
 - besoin de reconnaissance du métier d’agriculteur et de son rôle dans la vie économique de la région et du pays ; reconnaissance qui passe par des prix à des niveaux à la fois rémunérateurs et durables,
 - besoin de soutenir la compétitivité en allégeant les charges, en réduisant les normes et complexités administratives qui pèsent sur les filières actuellement en grande difficulté et sur la visibilité pour l’avenir.
 Concernant l’avenir, le Préfet de région a retenu de nombreuses propositions, associant également les collectivités régionale et départementales, pour mieux organiser la répartition des valeurs entre les acteurs au sein des trois filières concernées en optimisant les outils financiers déjà mis en place dans le Pacte d’avenir et qui font la preuve de leur pertinence.
 Concernant les mesures d’urgence, le Préfet, dans l’attente des derniers éléments techniques sur les dispositifs annoncés par le gouvernement, s’est engagé à mobiliser dans les meilleurs délais à nouveau tous les acteurs impliqués (banques, MSA, finances publiques, services de l’État), à travers notamment les cellules départementales d’urgence, pour travailler les situations individuelles.
 Le Préfet de Région a salué en conclusion la capacité des acteurs à travailler ensemble pour construire l’avenir, ce qui constitue la force de la Bretagne.